print preview

FAQ sur la sécurité dans le cadre du Sport de camp/Trekking J+S (SC/T J+S)

Rafting auf Fluss; Foto: BASPO / Ulrich Känzig
Foto: BASPO / Ulrich Känzig

De manière générale, le chef de camp est le principal responsable de toutes les activités qui ont lieu dans le cadre du Sport de camp/Trekking J+S: Il a les enfants et les jeunes sous sa garde et il doit veiller à ce que leur sécurité soit optimale.

Un très grand nombre d’activités différentes relevant de domaines très variés peuvent être proposées dans le cadre du SC/T. Pour assurer la sécurité des participants, il est bon de se demander ce qu’on est capable de réaliser avec son groupe, quelles compétences on a, et si on a l’expérience nécessaire pour mener à bien une activité en toute sécurité.

Il est plus sûr de se concentrer sur ce que l’on sait faire que de faire tout ce qui est autorisé. Pour les activités soumises à des dispositions de sécurité particulières des 3 domaines montagne, hiver ou eau, les reconnaissances et les compétences correspondantes sont nécessaires. 

Vous trouverez ci-après les principales questions et réponses sur le thème de la sécurité dans le cadre d'activités Sport de camp/trekking.
 

Généralités

Un après-midi, nous avons prévu de faire avec les plus âgés (10 à 20 ans) une activité relevant d'un domaine de sécurité. Le reste du programme du camp sera réalisé avec l’ensemble des participants (5 à 20 ans). Devons-nous obligatoirement annoncer deux camps?

Des camps mixtes peuvent être réalisés. Cependant, les activités relevant d'un domaine de sécurité ne sont autorisées que pour les jeunes (10-20 ans). Pour les enfants (de 5 à 10 ans), il faut réaliser un programme séparé et adapté.

Faut-il que chaque participant ait toujours sur lui un aide-mémoire en cas d’urgence?

L’aide-mémoire en cas d’urgence est destiné aux moniteurs. Il n’est pas nécessaire que tous les enfants et les jeunes en aient un sur eux en permanence.

Les moniteurs, en revanche, devraient constamment en avoir un à portée de main durant les camps. En effet, si un accident se produit malgré toutes les précautions prises, l’aide-mémoire en cas d’urgence sera pour eux un précieux outil.

Quel doit être le degré d’exhaustivité d’un bon concept de sécurité?

Un concept de sécurité doit répondre à deux questions:

  1. Quelles mesures prendre pour parer aux dangers/risques prévisibles?
  2. Comment se préparer à d’éventuelles situations d’urgence?


Selon les camps et les activités prévues, les dangers peuvent être plus nombreux. La direction du camp devra en être consciente et multiplier les mesures pour assurer la sécurité des participants. Par conséquent, le concept de sécurité sera plus étoffé. Vous pouvez consulter à ce sujet l’exemple de concept de sécurité publié par J+S.

Quelle différence y a-t-il entre la méthode 3x3 et un concept de sécurité?

Le concept de sécurité sert à anticiper les dangers d’un camp et d’activités, et à prendre les précautions correspondantes.

La méthode 3x3 sert à préparer et à réaliser une activité en tant que telle. Elle permet de réunir, pour chaque activité, toutes les informations pertinentes (conditions, terrain, facteur humain) et à prendre, en fonction de celles-ci, les bonnes décisions.

Les activités relevant d'un domaine de sécurité comptent-elles toujours comme sport de camp?

Toutes les activités relevant d'un domaine de sécurité comptent comme sport de camp. Merci de ce référer au document «Brochure Bases – Sport de camp/Trekking».

eut-on emmener les participants d’un camp SC/T dans un parc aventure?

La fréquentation des parcs aventure est autorisée. Toutefois, comme pour toute activité impliquant un prestataire commercial, le moniteur ne peut pas se décharger entièrement de sa responsabilité sur l’exploitant. Il reste le principal responsable de toutes les activités pratiquées durant le camp. La fréquentation des parcs aventure ne compte pas comme sport de camp ni comme activité de camp J+S.

FAQ dans le domaine de la montagne

Est-il possible de passer sur une courte distance sur un glacier lors d’une randonnée de SC/T?

Les passages sur glacier sont interdits dans le cadre du SC/T. Elles sont autorisées dans le cadre des sports J+S Alpinisme et Excursions à skis.

Peut-on aussi faire de l’escalade dans le cadre d’activités SC/T?

Dans le cadre du SC/T, la seule activité d’escalade autorisée est l’escalade avec assurage en moulinette sur mur d’escalade artificiel. Dans ce cas, les cordes doivent être mises en place par des moniteurs ayant le savoir-faire nécessaire, de façon à ce que les enfants et les jeunes ne puissent pratiquer l’escalade en toute sécurité.

Les moniteurs doivent avoir les connaissances nécessaires pour réaliser une telle activité en toute sécurité avec des enfants.

La descente en rappel est-elle permise dans SC/T?

La descente en rappel est permise dans le SC/T à condition qu’elle constitue une activité en soi et que tous les participants la pratiquent de leur plein gré. Par contre, lors de randonnées pédestres SC/T, il est interdit de pratiquer la descente en rappel pour franchir des obstacles infranchissables à pied. Les moniteurs doivent avoir les connaissances nécessaires pour réaliser une telle activité en toute sécurité avec des enfants et des jeunes.

Dans le cadre d’un camp J+S, est-il permis d’emprunter une via ferrata?

Il n’est pas permis d’emprunter des vias ferrata dans les camps SC/T J+S. Elles nécessitent des connaissances d’alpinisme. On peut en parcourir dans le cadre des sport J+S Alpinisme et Escalade sportive.

Puis-je parcourir une grotte avec mon groupe?

De manière générale, il n’est pas interdit de parcourir des grottes dans cadre de J+S. Toutefois, il faut prendre des précautions spéciales et avoir des connaissances spécifiques. Une prudence particulière est donc de mise. Les visites de grottes touristiques sont possibles.

FAQ dans le domaine de l'eau

Puis-je laisser les enfants se temper les pieds dans un lac?

Tout dépend de la situation et de l’appréciation de la direction du camp puisque c’est à elle qu’il incombe, ici aussi, de garantir la sécurité des participants et d’assumer la responsabilité de ces activités.

Dans le domaine Eau, cependant, la direction du camp peut tout à fait, après examen de la situation, autoriser les enfants et les jeunes à se tremper les pieds sans qu’il faille une formation SSS ou une formation dans le domaine de sécurité Eau SC/T.

Durant un camp, nous aimerions faire un trekking en rivière. Faut-il pour cela avoir un brevet de la SSS avec le complément «rivière»?

Il est possible de faire des trekkings faciles en bord de ruisseau et en ruisseau sans brevet SSS. Pour les trekkings difficiles en rivière et en ruisseau, il faut avoir suivi un module dans le domaine de sécurité Eau (Formation continue 1).

La plongée avec bouteilles d'air comprimé est-elle possible dans le SC/T?

Non, la plongée avec bouteilles est interdite chez J+S de manière générale.

Puis-je faire du canyoning avec mon groupe sous la conduite d’un prestataire commercial?

Non, le canyoning est interdit chez J+S de manière générale.

Puis-je faire une excursion de rafting avec un prestataire commercial dans le cadre d’un camp SC/T?

De manière générale, le rafting organisé par des prestataires commerciaux n’est pas interdit chez J+S. Toutefois, comme pour toute activité impliquant un prestataire commercial, le moniteur ne peut pas se décharger entièrement de sa responsabilité sur l’exploitant. Il reste le principal responsable de toutes les activités pratiquées durant le camp. Le rafting ne compte pas comme sport de camp ni comme activité de camp J+S.

Lors d’un camp à l’étranger, les baignades en mer sont-elles permises? Dois-je avoir un brevet SSS avec complément «mer»?

En Suisse en tout cas, il n’est pas possible de suivre une formation au sauvetage en mer. Pour les baignades d’enfants et de jeunes en mer, les mesures de sécurité à prendre sont les mêmes que pour les activités dans les lacs. Nous recommandons d’engager des moniteurs ayant suivi des formations de la SSS et de respecter les tailles de groupes prescrites en fonction des conditions. On tiendra compte en toute circonstance des conditions particulières qui prévalent en milieu marin: courants, marées, etc.

FAQ dans le domaine de l'hiver

Puis-je aussi organiser une journée de ski et de snowboard dans le cadre d’un camp SC/T Hiver?

Dans les camps du groupe d’utilisateurs 3 (GU 3), les camps polysport ne sont pas possibles. Ils ne sont autorisés que pour les GU 4 et 5.

Dans un camp : puis-je utiliser des chambres à air de camion pour glisser sur la neige et à quoi dois-je faire particulièrement attention?

Glisser sur la neige avec des chambres à air est autorisé. Comme il est impossible de guider ces chambres à air, il faut utiliser le terrain adéquat, où une zone suffisamment plate suit la pente (afin de laisser la place aux chambres à air pour freiner et s’arrêter).

Guides

Structure de la formation et guide

Guides – Cours et camps

Commande de matériel de prêt

Manuel J+S «SC/T»

Bases

Camp

Jeu et sport

Exemples pour des activités

Montagne/Hiver/Eau

Technique pionnier

Sécurité

Santé

Informations J+S SC/T sur les structures de la formation de la SSS

Autres documents

Aide-mémoire FTEM


Sport de camp/Trekking

En cas de questions concernant les offres sport de camp/Trekking


Associations de jeunesse nationales


En cas de questions concernant les camps J+S

Le coach J+S de l'organisation
ou

les associations de jeunesse cantonales/régionales
ou

Service cantonal Jeunesse+Sport


En cas de questions concernant les cours de formation ou les modules de perfectionnement J+S

Organisateur selon le plan des cours


Les responsables des cantons et des fédérations s’adressent à

Office fédéral du sport OFSPO
Route principale 247
CH-2532 Macolin
E-Mail

Sport de camp/Trekking